imeon-solar-inverter-back-up

Durée de vie batterie

L’architecture électronique innovante de l’ onduleur hybride IMEON ainsi que sa gestion intelligente des sources d’énergies permettent d’optimiser la durée de vie d’une batterie. En effet, contrairement aux systèmes offgrid qui chargent la quasi totalité de la production d’électricité dans les batteries avant utilisation, l’onduleur IMEON stocke uniquement l’excédent de production et décharge seulement le complément nécessaire à l’énergie solaire.

La durée de vie d’une batterie lithium ou plomb s’exprime en nombre de cycle en fonction d’une profondeur de décharge (DOD ou « depth of discharge). Un cycle correspond à une charge et une décharge complète de la batterie. En fonction du type de batterie utilisé, la durée de vie du stockage peut fortement varier.

Batterie lithium (NMC, LifePO4, LMO…): ces dernières années, la batterie lithium est de plus en plus présente pour les applications d’ autoconsommation solaire. Ceci est principalement dû à: une baisse important des prix, une durée de vie élevée, une densité énergétique et un rendement bien meilleur que pour les batteries au plomb. Les fabricants de batterie lithium indiquent souvent des durées de vie variant entre 3000 et 6000 cycles à 80% de DOD. Si le système d’autoconsommation solaire a été correctement dimensionné, un cycle doit correspondre à une journée de fonctionnement (charge la journée avec l’excédent de production d’électricité solaire et décharge pendant la soirée et la nuit). Dans ce cas, la durée de vie d’une batterie lithium varie donc entre 8 et 16 ans. Attention, il faut prendre en compte que ces durées de vie communiquées par les fabricants de batteries sont données dans des conditions standards de test. Certains paramètres tels que des températures élevées ou des courants de charge et de décharge élevés peuvent avoir un impact négatif sur la durée de vie d’une batterie lithium.

Batterie au plomb (gel, AGM, OPZV, OPZS…): ces batteries présentent l’avantage d’être, à l’achat, moins onéreuses que les batteries lithium. Les inconvénients sont liés à la durée de vie qui varie entre 400 et 800 cycles à 50% de DOD pour des batteries gel ou AGM et entre 1000 et 2000 cycles à 50% de DOD pour des batteries OPZV ou OPZS (en conditions standards de test). De plus, le nombre de cycles chute rapidement si les batteries sont utilisées à des niveaux de décharge supérieurs à 50%. Il est important de vérifier les courbes « cycles / DOD » fournies par les fabricants de batteries pour s’assurer de paramétrer l’onduleur et le chargeur correctement. Comme pour la batterie lithium , les batteries au plomb doivent être installées dans des locaux protégés de la chaleur et ventilés correctement. Les courants de charge et de décharge ne doivent pas excéder, en général, 10 à 20% de la capacité de stockage.